Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 23:08

 

Voici trois nouvelles photos du groupe, fin des années 1970, début 1980. Nous souhaiterions identifier les membres de Bleuniadur présents sur ces photos. Si vous vous reconnaissez, ou connaissez quelqu'un, merci de nous écrire : contact@bleuniadur.com, ou sur notre page facebook.

Merci d'avance.

Continuez aussi à envoyer des photos. Nous les publierons petit à petit.

 

Kergournadeac'h 1

 

Suite Perharidy 2


Perharidy 3

Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:01

Suite des pays de Dinan Hermine or

 

Suite à notre appel, nous avons reçu de nombreuses informations concernant les danseurs sur cette photo, mais aussi sur le costume, la musique et la suite dans son contexte de l'époque. Un grand merci à tous pour votre aide.

Voici le compte-rendu des informations reçues, présenté par Alain Salou, directeur artistique de Bleuniadur :

 

Cette photo a été prise à Saint-Pol-de-Léon à l’occasion de l’Emvod départemental sélectif pour le concours de Guingamp de la confédération Kendalc’h. La suite de danses présentée sur ce cliché est une variation sur des danses du Poudouvre. Bleuniadur avait en effet organisé peu de temps auparavant un stage de danses de ce terroir, animé par René et Marie-Claire Guéguen.

 

Sous la houlette de Georges Paugam, cette suite crée par Alain Salou fut explosive à l’époque, car elle constituait une rupture totale avec les mises en scène des autres ensembles. Pour la première fois, un groupe breton faisait appel aux techniques de danse contemporaine pour moderniser ses présentations scéniques. Jusqu'alors, les groupes bretons les plus novateurs puisaient dans les techniques classique ou néo-classique, et plus rarement jazz.

 

Cette suite était composée de plusieurs danses : en avant deux, en avant quatre, guédennes et polkas. La base de l’écriture chorégraphique se fondait sur la revisitation déstructurante des formes et des appuis, ce qui donnait un résultat d’une étonnante modernité.

Le costume de la suite, imaginé et dessiné par Christian Le Gall, par sa sobriété et sa fluidité, accentuait encore cet effet modernisant.

 

Cette suite fut la première chorégraphie réellement clivante produite par Bleuniadur, et lui valut nombre d’inimitiés de groupes et de chorégraphes bretons, dont certaines durent encore. Elle fut récompensée par l’attribution de la première Hermine d’Or décernée au groupe. Attribuée lors d’un concours réservé à la création spectaculaire des groupes bretons, l'Hermine récompensait à la fois une qualité de démarche chorégraphique innovante et une qualité d’exécution des danseurs et musiciens. Bleuniadur détrôna, à partir de cette année-là, et pour quatre années consécutives, le prestigieux groupe Dihun de Redon qui devint professionnel par la suite.

 

La musique était assurée par Alain Créach, Paul Salaün, Yann Plougoulm, Yves Palud, P. Bramoullé et Louis Abgrall.

 

Sont présents sur la photographie (de gauche à droite) :

Les danseurs : Joseph Corre, Chrisitian Le Gall, Jean Claude Mouster, Roland Rohou, Yvon Salou, Pierre Guiziou.

Les danseuses : Nadine Saout, Annie Leost, Françoise Guivarc’h, Marie-Thérèse Mouster, Annie Caroff, Isabelle Audéon.

 

Cette suite étant exécutée à huit couples, manquent sur la photo : Jean Marc Le Jeune, Alain Salou, Anne Puil et Astrid Debil.

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:50

Suite à notre appel, des photos commencent à nous arriver. Photos des enfants, bien sûr, mais aussi photos du groupe tout au long de son existence.

Nous souhaiterions développer sur ce blog une rubrique intitulée : "Il était une fois... Bleuniadur". Envoyez-nous vos photos pour alimenter cette chronique.
 
Nous recherchons par ailleurs les noms des danseurs figurant sur les photos. Nous vous soumettrons chaque régulièrement deux photos pour identification. Merci de bien vouloir nous répondre par le biais du Blog ou sur notre page facebook.
 

 

Pour inaugurer cette rubrique, nous vous proposons la photo reçue "enfants 1996" et "suite des pays de Dinan".

 

Enfants 1996

 

Suite des pays de Dinan Hermine or

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 18:40

Le Télégramme - 25 novembre 2011

C'est devant une assistance fournie de danseurs, musiciens et parents que l'Ensemble des arts et traditions populaires du Léon - Bleuniadur vient de tenir son assemblée générale à Kéroulas. En présence de Rachel Boutoullier et d'Odile Mulner-Lorillon représentant respectivement les municipalités de Cléder et Saint-Pol, le président Fabrice David a présenté le bilan d'une année chargée en événements, en émotions et récompenses.

Une reconnaissance internationale

Avec un nombre de spectacles, de sorties et festival en hausse, l'activité spectacle continue à se développer et assure la stabilité financière du groupe. Un plan de formation ambitieux faisant appel à de nombreux intervenants extérieurs dans des domaines aussi variés que l'ethnologie, la chorégraphie, le répertoire ou la pédagogie a conduit à une hausse sensible de la qualité de présentation et un enrichissement des répertoires chorégraphiques. La médaille de bronze aux championnats de France, la labellisation de l'ensemble enfants-ados par le CIOFF et le renouvellement pour cinq ans de celle des adultes ont contribué à la reconnaissance nationale et internationale de la qualité des prestations de Bleuniadur.

Bleuniadur a déjà arrêté sa participation à plusieurs festivals internationaux, dont un en Corée du Sud en octobre 2012 pour des danseurs du groupe adulte, et pour les groupes de jeunes. Outre les activités habituelles du groupe, décision a été prise de mettre en place un cycle de connaissance alternative de la culture bretonne sous forme de conférence «échange de savoir» à Saint-Pol et Cléder à destination des populations locales. La première aura pour thème «les Porpants et les modes vestimentaires à la française dans le pays de Saint-Pol». Des veillées rencontres estivales autour de la musique, du chant et de la danse dans des lieux insolites ou chargés d'histoire des pays de Saint-Pol et de Cléder seront mises sur pied. L'assemblée a ensuite réélu à la présidence Fabrice David et le conseil d'administration de Bleuniadur qui se réunira ensuite pour élire son nouveau bureau.

 

Coutumes : vers la résurrection de «l'Anguilanée»

Entre autres axes d'actions pour les mois à venir, Bleuniadur a annoncé sa volonté de travailler à la réintroduction de coutumes locales. La première sera la remise en vigueur de la coutume de «chantages de bassines de cuivre» que l'on trouvait dans le Léon et dans le pays vannetais-gallo. Un stage en ce sens sera proposé en cours d'année. La seconde, la coutume de solidarité de l'Anguilanée, sera ressuscitée à Noël 2012.

Au profit des pauvres

Cette dernière coutume était encore en usage au XIXe siècle. Elle consistait à promener dans la ville un cheval dont la tête était ornée de gui et de laurier et portant en selle deux mannequins* recouverts de draps blancs. Des enfants suivaient le cortège en poussant de grands cris. À chaque seuil, on s'arrêtait pour recevoir les dons en argent ou en nature afin que le lendemain, les pauvres puissent célébrer gaiement la fête. Et à chaque don, la foule répétait la clameur traditionnelle «Inkinanné» ou «Aguinanné» qui a donné «l'Anguilanée» («Au gui l'an neuf! »). Cette coutume se rattachait à la procession des Rois Mages et donnait lieu, au profit des pauvres de l'hospice, à des quêtes en nature que l'on recueillait dans deux paniers ou mannequins d'osier accrochés de chaque côté de la selle d'un cheval. Le cheval appartenait à l'hospice, le tambour était de ville, les notables faisaient partie du bureau de bienfaisance.

 

* mannequins : « paniers », du breton manekin (NDLR).


1511364 10984596-agbleuniadur-20111125-k134a

Repost 0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 15:08

Afin de finaliser un livre sur les enfants et adolescents du groupe Bleuniadur, nous sommes à la recherche de photos de jeunes danseurs du groupe en costume ou en situation de danse depuis la création des groupes enfants en 1983. Si vous en avez n'hésitez pas à nous les faire parvenir par le biais de l'adresse contact@bleuniadur.com.

Merci d'avance.

Repost 0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 14:42

IMG-20111105-00002

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 09:09

Ensemble Bleuniadur. En quête de danseuses

Le Télégramme - 7 octobre 2011

L'ensemble Bleuniadur fait sa rentrée demain au centre Michel-Colombe, après une saison chargée, marquée par une tournée en Angleterre, deux créations avec Yann Fanch Kemener et Tribuil, et une vingtaine de spectacles. Pour assurer sa prochaine saison, qui s'annonce passionnante, avec, au programme, plusieurs festivals CIOFF en France et à l'étranger (Espagne et Corée notamment), le groupe recrute des danseurs et danseuses.

Débutants ou confirmés

L'ensemble recherche des danseurs débutants ou confirmés ayant pratiqué de la danse bretonne ou toute autre forme de danse pour intégrer le groupe de spectacle, et notamment des danseuses pour étoffer son pupitre fille. Bleuniadur a la possibilité de leur offrir des occasions de danser à de hauts niveaux, dans de prestigieux festivals de Bretagne et d'ailleurs et avec de somptueux costumes, du XIXesiècle à nos jours. Le ballet accueille régulièrement des danseurs issus d'autres formations et l'intégration a toujours bien réussi. Les garçons sont, bien entendu, les bienvenus pour intégrer un pupitre solide, soudé, pratiquant des danses masculines bretonnes que peu de groupes travaillent. L'accueil des nouveaux se fera demain, à partir de 20h, au centre Michel-Colombe. En parallèle, les inscriptions pour les groupes enfants et ado se poursuivent, demain, à partir de 10h, au même endroit.


1455997 10643993-bleuniadur-20111007-k134a

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 08:44

Bleuniadur recherche des danseuses et des danseurs à partir de 7 ans.

 

Votre niveau en danse bretonne n'a pas d'importance.

Les débutants sont les bienvenus, ainsi que celles et ceux qui ont déjà pratiqué d’autres styles de danse (classique, jazz, contemporain, etc.) et qui voudraient se mettre à la danse traditionnelle. Des débutants nous rejoignent chaque année. Bleuniadur forme des danseurs de tous niveaux avec l’objectif que chacun, même débutant, soit sur scène en fin d’année. L’envie et la volonté font le reste.

S’il est préférable de commencer les répétitions en septembre, il est aussi possible de nous rejoindre en cours d’année, alors, à bientôt !

 

 

Foire Aux Questions

 

Où et quand ont lieu vos répétions ?

 

Nous répétons tous les samedis au Centre Michel Colombe à Saint-Pol-de-Léon. 
Les horaires dépendent des groupes :

10 h 00 - 12 h 00 pour les enfants (7-10 ans) et les ados (11-14 ans).     

20 h 00 - 22 h 30 pour les adultes.

 

Les adultes ont également un stage de perfectionnement, 
un dimanche par mois (09 h 30 - 16 h 30).

 

Le samedi, je ne peux pas, je suis occupé ailleurs !

 

Si on peut s’absenter exceptionnellement, l’apprentissage des danses et des chorégraphies nécessite un travail régulier.

Il est donc important d’être disponible au moment des répétitions et des sorties.

 

J'ai vu que vous avez gagné de nombreux prix, que vous participez à de grands festivals et que vous partez souvent à l'étranger. Le niveau demandé n'est pas trop élevé ?

 

Nous recherchons, pour le groupe, le niveau le plus élevé possible dans le cadre d’une pratique amateur, mais chaque danseur est intégré à son niveau. Nous accueillons chaque année des débutants que nous formons à tous les aspects de la danse : technique de la danse traditionnelle, travail du corps, pratique de la scène. Chacun participe au spectacle suivant son niveau : les plus anciens sont dans plus de chorégraphies que les nouveaux. Cela fait que tous les danseurs peuvent partir avec le groupe quand nous tournons à l’étranger.

 

J'aimerais apprendre les danses mais je ne suis pas intéressé par les sorties !

 

Nous n’avons pas, à l’heure actuelle, de groupe « loisir ». Bleuniadur est un Ballet populaire, ce qui signifie que l’on vient pour faire de la danse dans le but de créer un spectacle. On n’y apprend pas seulement la danse traditionnelle, on travaille aussi les chorégraphies, on apprend à mettre et à porter un costume et on y découvre la culture bretonne d’une manière générale. Cet objectif nous permet de préparer, chaque année, de nouvelles créations avec des musiciens différents, de pratiquer des danses d’autres régions ou d’autres styles et de travailler avec différents chorégraphes. Et puis, si les sorties demandent de la disponibilité, ce sont toujours de très bons moments de découvertes et de rencontres, qui nous permettent de montrer notre travail dans de grands festivals en Bretagne, en France ou à l’étranger. Grâce à Bleuniadur, les danseurs ont beaucoup voyagé et sont allés en République Tchèque, en Slovaquie, en Italie, en Belgique, en Roumanie, en Autriche, en Pologne, et même aux Etats-Unis !

 

 

Détails pratiques

 

Venez assister à une répétition, 
Nous vous accueillerons avec plaisir et nous vous expliquerons le fonctionnement du groupe.

Les répétions ont lieu tous les samedis, y compris pendant les vacances scolaires (sauf pour les ados et les enfants), au Centre Michel Colombe à Saint-Pol-de-Léon (près de la Chapelle du Kreisker).

Pour tout renseignement concernant les répétitions, vous pouvez nous contacter :

- par mail contact@bleuniadur.com

- par téléphone : 02 98 69 86 46 ou 06 61 60 07 62

 

Adhésion pour l'année

 

Bleuniadur est adhérent à la Fédération Française de Danse.

La cotisation d’inscription au groupe intègre donc la licence et l’assurance pour l’année.

Adultes : 40 €

Enfants : 35 €

Tarif dégressif pour les familles.

Bleuniadur Deuit-ganin 6067 p

Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 09:19
Toutes nos félicitations à Solenn. Elle est l'heureuse maman d'un petit garçon qui s'appelle Louis. Toute la famille se porte bien. Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur.

Repost 0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 11:42


Repost 0