Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:01

Suite des pays de Dinan Hermine or

 

Suite à notre appel, nous avons reçu de nombreuses informations concernant les danseurs sur cette photo, mais aussi sur le costume, la musique et la suite dans son contexte de l'époque. Un grand merci à tous pour votre aide.

Voici le compte-rendu des informations reçues, présenté par Alain Salou, directeur artistique de Bleuniadur :

 

Cette photo a été prise à Saint-Pol-de-Léon à l’occasion de l’Emvod départemental sélectif pour le concours de Guingamp de la confédération Kendalc’h. La suite de danses présentée sur ce cliché est une variation sur des danses du Poudouvre. Bleuniadur avait en effet organisé peu de temps auparavant un stage de danses de ce terroir, animé par René et Marie-Claire Guéguen.

 

Sous la houlette de Georges Paugam, cette suite crée par Alain Salou fut explosive à l’époque, car elle constituait une rupture totale avec les mises en scène des autres ensembles. Pour la première fois, un groupe breton faisait appel aux techniques de danse contemporaine pour moderniser ses présentations scéniques. Jusqu'alors, les groupes bretons les plus novateurs puisaient dans les techniques classique ou néo-classique, et plus rarement jazz.

 

Cette suite était composée de plusieurs danses : en avant deux, en avant quatre, guédennes et polkas. La base de l’écriture chorégraphique se fondait sur la revisitation déstructurante des formes et des appuis, ce qui donnait un résultat d’une étonnante modernité.

Le costume de la suite, imaginé et dessiné par Christian Le Gall, par sa sobriété et sa fluidité, accentuait encore cet effet modernisant.

 

Cette suite fut la première chorégraphie réellement clivante produite par Bleuniadur, et lui valut nombre d’inimitiés de groupes et de chorégraphes bretons, dont certaines durent encore. Elle fut récompensée par l’attribution de la première Hermine d’Or décernée au groupe. Attribuée lors d’un concours réservé à la création spectaculaire des groupes bretons, l'Hermine récompensait à la fois une qualité de démarche chorégraphique innovante et une qualité d’exécution des danseurs et musiciens. Bleuniadur détrôna, à partir de cette année-là, et pour quatre années consécutives, le prestigieux groupe Dihun de Redon qui devint professionnel par la suite.

 

La musique était assurée par Alain Créach, Paul Salaün, Yann Plougoulm, Yves Palud, P. Bramoullé et Louis Abgrall.

 

Sont présents sur la photographie (de gauche à droite) :

Les danseurs : Joseph Corre, Chrisitian Le Gall, Jean Claude Mouster, Roland Rohou, Yvon Salou, Pierre Guiziou.

Les danseuses : Nadine Saout, Annie Leost, Françoise Guivarc’h, Marie-Thérèse Mouster, Annie Caroff, Isabelle Audéon.

 

Cette suite étant exécutée à huit couples, manquent sur la photo : Jean Marc Le Jeune, Alain Salou, Anne Puil et Astrid Debil.

Partager cet article

Repost 0

commentaires