Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 16:42

Bleuniadur. Reprise et recrutement demain

Le Télégramme - 7 décembre 2012

Après une année bien chargée en spectacles et en émotions, Bleuniadur fait sa rentrée, demain, dans les locaux du centre Michel-Colombe. Les danseurs débutants ou confirmés qui souhaiteraient intégrer le groupe sont invités à se présenter, demain, afin de partager la vie de la formation léonarde. Pour commencer cette nouvelle année d'activité qui sera la 35e du groupe, il suffit d'avoir envie d'y venir, la structure de formation du ballet prend en charge les nouveaux arrivants, selon leurs niveaux respectifs et leur permet d'accéder à la scène dès la saison prochaine. Le programme des deux prochaines saisons s'annonce alléchant. Outre la reconduction de la collaboration artistique avec le Bagad Landi, des prestations sont prévues dans les meilleurs festivals du monde.

Un spectacle pour les 35 ans

Cette nouvelle saison se traduira aussi par la conception du spectacle du 35e anniversaire du groupe, avec entre autres la reprise de la première suite chorégraphiée par Bleuniadur, «La Damnation de Katell» qui sera visitée plus de 30 ans après, avec toute l'expérience et le savoir-faire acquis entre-temps. Quel que soit son âge, on peut intégrer Bleuniadur, afin de vivre une expérience artistique et humaine passionnante et enrichissante, à la rencontre des cultures et des peuples du monde entier.

Répétitions salle Michel-Colombe le samedi, à 10h (enfants et ados) et à 20h (adultes).

Contact Tél. 02.98.69.86.46 ou au 06.61.60.07.62.

1933935 13569240-areprise-20121206-k134z

Repost 0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 06:22

Bleuniadur. Un spectacle en projet pour les 35 ans de scène

Le Télégramme - 30 novembre 2012

La salle de Kéroulas était presque trop petite, samedi dernier, pour accueillir l'assemblée générale de Bleuniadur, à laquelle danseurs et parents étaient venus assister en nombre. En présence de plusieurs élus de Saint-Pol, Nicolas Floc'h, Odile Mulner-Lorillon et Françoise Cadiou, ainsi que Rachel Bouthouiller, adjointe au maire de Cléder et du président du Bagad Landi, le président Fabrice David a présenté le bilan d'une année riche en événements, en émotions et récompenses.

23 jours de spectacle

Les trois groupes, enfants, ados et adultes, ont été très sollicités en 2012. Afin de satisfaire les nombreuses demandes, Bleuniadur a consacré 23 jours à son activité de spectacle et parcouru près de 7.000km pour aller se produire dans les festivals en Bretagne ou en Europe. Un bilan auquel s'ajoute l'activité de ses danseurs avec l'Ensemble Musique et Danse du Cioff-France, qui ont participé à trois festivals français, aux Folkloriades en Corée et à un spectacle à l'Unesco à Paris. En plus de ses prestations habituelles, qui vont des événements locaux aux grands festivals internationaux, en 2012 Bleuniadur s'est associé au Bagad Landi et à Gwelloc'h pour proposer une nouvelle création, « Nag a drous », donnée trois fois à guichet fermé.

Hongrie ou Canada

L'année a aussi été marquée par la reconnaissance de la ville et l'attribution du titre de « Citoyen d'honneur de la Ville de Saint-Pol-de-Léon ». Le maire Nicolas Floc'h a rappelé l'attachement de la municipalité à sa collaboration avec Bleuniadur, et l'image positive que le groupe donne de Saint-Pol par ses spectacles qui témoignent d'une réelle harmonie entre authenticité et modernité. Avec des comptes à l'équilibre et des effectifs stables, l'association est en bonne santé et a évoqué plusieurs projets pour 2013. Outre la poursuite de sa collaboration avec le Bagad Landi, et un projet de spectacle pour fêter ses 35 ans de scène, le bureau a listé les nombreuses invitations déjà reçues pour l'été prochain. Des contacts sont en cours avec des festivals étrangers et devraient se concrétiser prochainement par une participation à l'un des dix plus grands festivals mondiaux, en Hongrie ou au Canada. L'assemblée a ensuite réélu à la présidence Fabrice David et le conseil d'administration de Bleuniadur, qui se réunira prochainement pour élire son nouveau bureau.


1925563 13525943-polagbl-20121130-k134z

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 08:37

Nag a drouz. Une ovation du public !

Le Télégramme - 8 novembre 2012

Dimanche, les 350 spectateurs rassemblés à la salle Le Vallon ont apprécié, à sa juste valeur, la création qui leur était proposée par les danseurs de Bleuniadur, le Bagad Landi et Gwelloc'h.

Musiques et danses subtiles et évocatrices

Ils ont, en effet, recueilli des tonnerres d'applaudissements à la fin de leur spectacle, haut en couleur et rondement mené. Qu'il s'agisse de l'évocation du chant du coq, des cloches qui tintent, des sabots qui claquent, du bruit d'un seau, d'un feu qui crépite, du chant d'un travailleur ou d'une lame qu'on affûte, tout est prétexte à une mise en scène soignée de la vie quotidienne, au rythme des saisons, dans nos campagnes d'antan. Restait au spectateur pris dans l'ambiance, à se laisser surprendre par la puissance du Bagad Landi, au moment de son entrée en scène. Tout au long du spectacle, il portera les tourbillons et les évolutions du ballet. Les danseurs de Bleuniadur peuvent, quant à eux, se féliciter d'un sans-faute. La beauté des costumes, la gestuelle aboutie des danseurs, les expressions de visage, les chorégraphies très contemporaines donnent du souffle à l'ensemble. Les jeunes danseurs du cercle et les jeunes sonneurs du Bagadig ont apporté leur fraîcheur dans la mise en scène. Enfin, les surprises musicales Breizh-Brazil et l'interprétation du Chant bulgare de Schopsko sont venues apporter la touche de métissage qui sied si bien aux musiques bretonnes.

 

579055 4513029751082 507874227 n

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 15:20

 


 
Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 08:23

A partir de 20'18, reportage sur le spectacle "Nag a Drous", avec Bleuniadur, le Bagad Landi et Gwelloc'h.

 

 

Tébéo

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 08:08

Bleuniadur. Une reprise tambour battant

Le Télégramme - 18 octobre 2012

Après une pause à l'issue du spectacle «Nag a drous», les danseurs de Bleuniadur ont retrouvé le chemin des répétitions, afin de préparer les échéances de l'automne. Cette reprise est l'occasion d'accueillir de nouveaux danseurs. Dans les groupes enfants et adolescents, chacun, selon son niveau, s'initie déjà aux rudiments ou perfectionne son pas de gavotte ou d'andro, afin de préparer de nouvelles chorégraphies.

 

DSCF1651

Stage de chant et danse

Les adultes ont, quant à eux, accueilli Marc Clérivet pour un stage de chant dans la danse. Chercheur collecteur, il enseigne la danse et la musique traditionnelles au conservatoire de Brest et à l'Université de Rennes. À l'occasion de cette rencontre, il a insisté sur l'importance du chant dans ladanse dans la tradition paysanne, en rappelant un constat établi par Jean-Michel Guilcher : dans une ronde chantée, le bonheur de danser réside dans l'union étroite du chant et de la danse. Explorant les rondes aux trois pas de la côte ou les ronds du Pays gallo (ridée, pilé menu...), les danseurs ont élargi leur répertoire de chansons et perfectionné leur technique du chant à répondre. Comme dans la tradition, chacun s'est essayé à mener une chanson à tour de rôle. Ils ont également travaillé leur technique vocale par des exercices sur le souffle et le placement de la voix.

Création présentée le 4 novembre

Les danseurs vont maintenant peaufiner leur création afin de la présenter à Landivisiau, le 4 novembre. On pourra en découvrir des extraits lors d'un reportage qui sera diffusé cette semaine sur Tébéo. Il n'est pas trop tard pour rejoindre le groupe le samedi, à 10h (ados-enfants), et à 20h (adultes), au centre Michel-Colombe.

Contact Tél.06.61.60.07.62.

 

580379 406779379375289 1210615539 n

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:53

 


 
Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 10:06

«Nag a drous!». Salle comble par deux fois

Le Télégramme - 25 septembre 2012

C'est par un hommage à la mémoire de Loulou Castel, disparu la semaine dernière, qu'Alain Salou a ouvert, samedi soir et dimanche après-midi, le nouveau spectacle de danse et musique avec le bagad Landi et Gwelloc'h. Pas une surprise, la création a suscité deux salles combles et surtout un enthousiasme prolongé lors des conversations au sortir du théâtre Sainte-Thérèse. «Nag a drous!» Que de bruit! Mais des bruits familiers à la Bretagne, comme les volées de cloches ou les exclamations de la vie quotidienne transmuées en musique et en danse, confirmant combien chaque création du ballet léonard s'enracine dans le quotidien.

Nostalgie des temps passés

Le rideau s'est ouvert, en effet, sur le fond sonore d'une journée ordinaire d'autrefois: un coq qui chante, des sabots qui claquent, un bruit de seau, un feu qui crépite, le chant d'un travailleur, une lame qu'on affûte... Mais aussi, un merle qui improvise une ritournelle, des fléaux qui s'abattent en rythme. Nostalgie d'un temps qui épousait le rythme de la vie et des saisons. Puis un chant de mariage prestement enlevé par les chorégraphes hommes de Bleuniadur et qui pourrait bien suggérer des velléités d'album...

Puissant bagad

Le bagad Landi, récemment confirmé en deuxième catégorie, entre ensuite en scène et porte, par la puissance de ses pupitres, les évolutions tourbillonnantes d'un ballet parvenu au sommet de son art. Le spectacle «a fait du bruit», non seulement sur scène mais aussi dans la salle! Chaque tableau a soulevé des tonnerres d'applaudissements.


1849958 13039133-dansepublic-20120925-k134z

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 14:59

Bleuniadur. Recrutement de chorégraphes samedi

Le Télégramme - 13 septembre 2012

 

Après une année bien chargée, une création et une vingtaine de spectacles donnés à guichets fermés, Bleuniadur s'attache à préparer les saisons futures en accueillant de nouveaux danseurs.

Débutants bienvenus

La saison de recrutement de l'an passé avait déjà été bonne et de nombreux danseurs débutants ou venant d'autres groupes ont intégré la formation. Le groupe recherche d'ailleurs de nouvelles danseuses afin de pouvoir présenter de nouvelles séries de costumes. Les enfants et les adolescents qui seraient intéressés sont attendus, dès samedi matin, pour les premières répétitions de la nouvelle saison. Les enfants doivent être âgés d'au moins sept ans pour intégrer la formation, et pour les adolescents intégrant le groupe «ado», 12 ans. Les cotisations correspondent uniquement au montant annuel de la licence de la FFD. Les costumes sont fournis aux jeunes danseurs. Bleuniadur accueille tous les danseurs, que ceux-ci soient débutants ou qu'ils aient déjà un solide bagage en danse bretonne. Le groupe adulte recrute à partir de 14 ans et sans limite d'âge supérieure.

Recherche aussi bénévoles

L'ensemble des danseurs reçoit une formation progressive en danse bretonne, en culture générale, et en arts de la scène. Participer à la vie d'un groupe qui évolue à un niveau international, constitue une opportunité intéressante; l'occasion est offerte aux volontaires, qu'ils soient débutants où qu'ils aient déjà dansé dans un autre ballet, de participer à une expérience exaltante que très peu de groupes peuvent offrir en Bretagne. Bleuniadur a besoin non seulement de danseurs mais aussi de toute une infrastructure technique et administrative qui lui permette de se maintenir au haut niveau international dans lequel il évolue. C'est pour cela qu'il recherche également des administratifs bénévoles, des musiciens, des techniciens, des couturières et des brodeurs.

Pratique

La rentrée aura lieu samedi, à 10h pour les enfants et les adolescents, à 20h pour les adultes, au centre Michel-Colombe, place du Kreisker. Tél.02.98.69.86.46 ou 06.61.60.07.62

contact@bleuniadur.com


1836361 12956946-adans-20120913-k134z

Repost 0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 10:38

Dagblad De Limburger, 8 juillet 2012

Brunssum, par notre correspondant local.

 

"Le spectacle de samedi dans la salle de Brunnahal n'était malheureusement pas à guichet fermé. Quelques centaines de personnes ont eu la chance d'assister à un programme durant lequel la France et le Venezuela ont proposé des prestations d'une grande qualité. L'ensemble breton Bleuniadur – porté par une musique fortement teintée d'influences celtiques – a beaucoup impressionné. Les danseurs, souvent très jeunes, ont réalisé - dans des costumes très colorés - une puissante chorégraphie de danses représentatives en particulier du XIXe siècle."

 

Site du Dagblad De Limburger

 

D7K 5181 b

Repost 0