Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 21:06
Bleuniadur était aux rencontres nationales du Ministère de la Culture "Danse en amateur et Répertoire" les 29 et 30 septembre à Evry pour présenter "Petite Suite pour temps présent". Pour voir l'article que lui a consacré le Télégramme, cliquer ici.

bleuniadur-tutorat-2.jpgPhoto FFDanse / Hervé Milliard
Repost 0
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 21:02
Nouvelle création 2007 de Bleuniadur


Spectacle de danse et musique de Bretagne avec Gwelloc’h, La Saint-Politaine, Bleunioù Balan - Lesneven
 

En Bretagne, le mois de mai est marqué par une grande animation dans les campagnes. La saison sombre laisse place à la saison claire et la nature s’éveille, mais c’est aussi le moment choisi par les esprits pour sortir de leur monde et venir hanter celui des vivants. Entre sacré, profane et surnaturel, Kala Mae (en breton « les calendes de mai ») est un spectacle qui bourdonne joyeusement des nombreuses coutumes qui accompagnaient cette période de renouveau : mai d’amour, quêtes, bouquets porte-bonheur, fêtes de conscrits et « lait de mai ». S’appuyant sur un immense travail de recherche dans le domaine des arts populaires, ce spectacle est l’occasion de découvrir des danses et des musiques peu connues ou encore jamais présentées, traditions de Haute et de Basse Bretagne, allant des passepieds et gavottes du XVe siècle jusqu’à l’expression contemporaine.

Au fil des différentes traditions, avec plus de 500 costumes, la centaine de participants entraîne le public dans un tourbillon de musique et de danse pour célébrer, le temps d’un spectacle, l’arrivée du printemps.

Invité chaque année dans de grands festival internationaux, seul groupe breton labellisé par le CIOFF-UNESCO, Médaille d’Or aux Rencontres Nationales FFD 2007, Bleuniadur propose un nouveau spectacle, insolite et bondissant, créé dans le cadre d’un Tutorat national du Ministère de la Culture.

 

Samedi 15 septembre 20h30

Dimanche 16 septembre 15h00

Théâtre Sainte-Thérèse - Saint-Pol-de-Léon

 

Sur réservation 12€ / Sur place 15 €

Réservations : Office du tourisme de Saint-Pol-de-Léon

Tél. 02 98 69 05 69

Repost 0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 07:29

C’est la rentrée, et voici venu le temps des inscriptions à Bleuniadur. Les enfants et les adolescents désireux d’apprendre la danse bretonne seront reçus les samedis 1er et 8 septembre de 10H00 à 12H00 au centre Michel Colombe place du Kreisker à Saint Pol de Léon.

 

Créée en 1990, l’école de danse de Bleuniadur a pour but d’initier les enfants et les adolescents de 8 à 15 ans à la culture bretonne. Ecole de danse, cet ensemble apporte en plus à l’enfant une solide formation qui permet de découvrir les différents aspects de la culture bretonne : histoire de Bretagne, langue, traditions, musique, chant et histoire de la danse.

 

Le sérieux et l’originalité de cette démarche ont permis à cet ensemble de jeunes d’être classé, sans interruption depuis sa création, parmi les meilleurs ensembles enfants de France, et lui a permis de se produire en spectacle dans nombre de festivals en Bretagne, en France et à l’étranger. Il est considéré aujourd’hui au niveau national et international comme la référence enfantine en matière de production scénique en Bretagne.

 

La saison 2007–2008 s’annonce déjà passionnante pour les jeunes chorégraphes, puisque outre la participation de la section adolescents à la soirée des Champions de la Fédération Française de Danse à Paris en janvier prochain, le groupe à reçu des invitations pour participer à des festivals enfantins à l’étranger (Allemagne, Inde et Italie) ainsi qu’en France. Les destinations seront choisies par le comité de parents et le bureau de Bleuniadur.

 

Il faut ici préciser que les enfants et les adolescents reçoivent, en plus de leur formation artistique, une formation annexe leur permettant d’acquérir une autonomie, des techniques de travail et d’organisation, un sens du travail en groupe et des méthodologies de structuration individuelle. Cela est complété par une formation complémentaire sur les règles d’éducation et de savoir vivre qui sont en usage tant en France que dans les pays étrangers, avec les déclinaisons propre à chacun des pays visités. Ceci constitue un bagage complémentaire qui s’avère très utile par la suite dans le développement personnel, le parcours scolaire, et même lors de l’accès à la vie professionnelle.

 

Les personnes qui ne connaissent pas les groupes enfants et adolescents de Bleuniadur sont invités à assister aux répétitions et rencontrer les moniteurs. On pourra découvrir ces deux ensembles sur scène avec les adultes lors de la création du spectacle Kala Mae, les 15 et 16 septembre prochains à Saint Pol de Léon.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Enfants : 8-11 ans

Adolescents : 12-15 ans

Inscriptions aux heures de répétitions : se munir d’un certificat médical, d’une photo et d’un chèque pour l’adhésion.

Renseignements : 02 98 69 86 46 ou 06 61 60 07 62

Repost 0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 22:42

Bleuniadur vient de créer, pour ses spectacles dans les festivals internationaux, un nouveau costume, celui de la commune de Poullaouen dans les années 1950. Ce costume a pu être reconstitué grâce aux aides de la population de Poullaouen et du cercle Celtique de Rostrenen. Que Jeannot Le Coz et son équipe en soit ici remerciés.

 

On distingue, dans la montagne, quatre modes principales : celle de Châteauneuf-du-Faou à l’ouest, de Gourin au sud, de Gouarec à l’est et enfin à l’ouest la mode de Carhaix proprement dite, avec une trentaine de paroisses. Poullaouen en fait partie.

bleuniadur-poullaouen-1-copie-1.jpg        bleuniadur-poullaouen4-copie-1.jpg

 

Le costume choisi pour le groupe est un costume de dimanche des années 1950 sur la commune de Poullaouen. Si le fonds du costume a été refait grâce au formidable travail de l’équipe costume de Bleuniadur, les coiffes, cols et tablier des femmes sont d’origine. Toutes ces pièces authentiques ont appartenu à des familles de Poullaouen qui nous les ont données ou vendues pour que nous puissions donner la suite de gavottes, bals et pachpi Poullaouen dans le costume de l’époque où ils étaient dansés. 

bleuniadur-poullaouen5.jpg         bleuniadur-poullaouen6.jpg

 

Costume des femmes

 

Le costume féminin est confectionné en drap noir satiné ornementé de velours. La hauteur de velours variait selon la situation sociale de chaque femme.

 

Il est composé d’une jupe, d’une camisole qui se ferme sur la poitrine et d’un tablier à empiècement triangulaire.

 

Dans toute la montagne cornouaillaise, les coiffes des femmes portent le nom de Penn Colvez ou Corledenn, et sont le plus souvent réduites à un simple bonnet de dentelle, porté sur l’arrière de la tête. Dans ce costume, une broderie simple et sobre ornemente la coiffe.

 

Un col amovible et empesé vient complété le costume. Dans plusieurs de nos costumes, le col est une déclinaison brodée du motif de la coiffe. Les femmes qui nous les ont donné qualifie alors l’ensemble de l’ornementation (coiffe et col) de « parure ».

bleuniadur-poullaouen7.jpg     

 

Costume de l’homme

 

Quant aux hommes de Haute-Cornouaille, ils sont vêtus d’un costume noir, largement ouvert sur le plastron blanc d’une chemise portée avec un petit col droit empesé, d’un pantalon noir ou gris rayé et d’un chapeau rond taupé, aux bords très étroits, et que retient un élastique passé derrière la nuque (« fisel »).

Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 11:28

Voici la programmation de Bleuniadur pour le printemps et l'été 2007.

Cette liste n'est pas définitive et peut être amenée à voir des modifications. A bientôt pour l'un de ces rendez-vous.

-          Vendredi 4 mai : Festival Les Dits de Danse – Brest

-          Samedi 19 mai : Spectacle à Garlan – Salle Ti-Gwer

-          Samedi 26 mai : Spectacle à Saint-Pol-de-Léon – Salle Sainte-Thérèse, avec « Les Bourbonnais », ensemble traditionnel auvergnat de Lurcy (Allier)

-          23-24 juin : Festival International de Lurcy-Levis (Allier)

-          29-30 juin 1er juillet : Championnat de France de danse FFD - Montluçon

-          Dimanche 8 juillet : Fête du Pays Blanc - La Baule

-          14-15 juillet : Festival International de Romans-sur-Isère - Drôme (Cioff)

-          Dimanche 22 juillet : Festival de Cornouaille - Quimper

-          8-16 août : Festival International de Port sur Saône (Cioff)

-          Dimanche 19 août : Fêtes d’Iroise - Plougonvelin

-          Mercredi 22 août : Mercredis du Pénity - La Forêt-Fouesnant

-          15 et 16 septembre : spectacle à Saint-Pol-de-Léon

-   29 et 30 septembre : rencontres des Tutorats du Ministère de la Culture - Scène Nationale l'Agora à Evry (Essone)

-          En octobre : spectacle à Plougonvelin 

Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 11:14

Les ados ont présenté leur chorégraphie "Dir ha tan" au festival des Dits de Danse au Stella à Brest  le 4 mai dernier.
Deux photographes étaient présents et nous publions ici leurs photos.
Un grand merci à l'association Escabelle pour l'organisation du festival et à Gérard Le Doudic pour les photos noir et blanc et Marc Le Page pour les photos en couleurs.

dir-ha-tan1.jpg

dir-ha-tan10.jpg

dir-ha-tan2.jpg

dir-ha-tan3.jpg

dir-ha-tan4.jpg

dir-ha-tan5.jpg

dir-ha-tan6.jpg

dir-ha-tan7.jpg

dir-ha-tan8.jpg

dir-ha-tan9.jpg

Repost 0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 08:25

Bleuniadur a une nouvelle fois porté la danse traditionnelle au plus haut niveau en décrochant de l’Or en finale nationale.

 

L’ensemble adolescent de Bleuniadur a participé les 29 et 30 juin et 1er juillet derniers au Championnat de France de la Fédération Française de Danse à Montluçon (Allier). Plus de cent chorégraphies présentées par des groupes de toute la France étaient en lice pour décrocher une médaille dans les différents catégories : soliste, duo, trio, adolescents, jeunes adultes et adultes. Les jeunes danseurs de Bleuniadur étaient en compétition vendredi au Centre Culturel Athanor avec les autres concurrents finalistes de la catégorie « adolescents » qui se présentaient dans des styles très divers : classique, contemporain, jazz, traditionnel ou hip-hop.

Le jury, présidé par Jean Pomarès, directeur de la danse au Ministère de la Culture et Patricia Greenwood, danseuse américaine au Pittsburgh Ballet Theatre était composé de professionnels, danseurs, chorégraphes, directeurs artistiques de compagnies et jurés de conservatoires nationaux, avec notamment Guy Vareilhes, danseur à l’Opéra de Paris et inspecteur de la danse au Ministère de la Culture, Fabienne Ozanne-Paré, chorégraphe de l’Opéra de Paris ou Simone Courtheoux, professeur des Conservatoires Nationaux.

 

 

Dans un palmarès de haut niveau qui, selon Jean Pomarès, président du jury, « valorise l’exigence et les qualités artistiques et pédagogiques », les danseurs de Bleuniadur ont remporté la Médaille d’Or en présentant leur chorégraphie intitulée "Dir ha Tan" (Acier et feu). Cette pièce, chorégraphiée par Fabrice David, mêle la danse contemporaine à des danses traditionnelles du pays vannetais (andro et bals). Elle tire son titre d’une chanson du Barzaz Breiz, et évoque les sons et les images des feux de la Saint-Jean lorsque, dans la société traditionnelle, on tournait autour des tantads dans des bruits de crépitement, de tambours et autres instruments de fortune. Le son le plus marquant dont se souviennent les anciens est celui qu’on entendait quand on « tirait les joncs », c'est-à-dire lorsqu’on frottait des joncs mouillés sur les bords d’une bassine de cuivre. Cela produisait un ronflement caractéristique qui résonnait dans toutes les campagnes. Afin d’évoquer ce temps très spécifique du passage à l’été, la chorégraphie est supportée par une musique de Rolland Becker qui associe ces sonorités particulières à celles des instruments de musique traditionnelle. Il est à noter qu’à ce niveau, Bleuniadur était le seul groupe à présenter de la danse traditionnelle. Le jury national a particulièrement apprécié l’originalité de la démarche, la rigueur du travail, la qualité d’interprétation et la présence des jeunes danseurs ainsi que leur maturité sur scène.

Cette nouvelle récompense est la sixième médaille nationale en sept ans, et la cinquième d’affilée. Elle confirme la qualité des productions de Bleuniadur dont le travail a été salué lors du palmarès par le représentant du Ministère de la Culture. En effet, le groupe des adultes était également présent, puisqu’il était invité à présenter le résultat du Tutorat national du Ministère de la Culture, dimanche, en clôture des Rencontres. Cette chorégraphie basée sur le répertoire breton du XVe siècle, qui était donnée pour la première fois, a reçu un excellent accueil, tant du public que des professionnels.

Le titre de champion de France des ados confirme également l’excellence du niveau des jeunes danseurs de Bleuniadur qui, suite à leurs prestations au Festival International de Lurcy-Lévis (Allier) en juin, ont reçu une invitation pour le Festival des Amandiers en Sicile en février 2008 et pour le Festival International de Bombay en Inde.

Repost 0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 13:01

Les jeunes danseurs de Bleuniadur ont participé le week-end dernier au Festival International de Lurcy-Lévis (Allier). Ils en reviennent avec des souvenirs pleins la tête, et en poche des invitations pour de grands festivals à l’étranger. 

Après l'accueil des Bourbonnais à Saint-Pol-de-Léon, où les échanges ont été sympathiques et où des amitiés s'étaien créées, il y avait beaucoup d'impatience de part et d'autres pour la venue des Bretons dans l'Allier.

Les enfants et les adolescents du groupe ont pris la route vendredi matin, accompagnés de leurs chorégraphes, costumières et musiciens en direction de l’Allier pour un week-end qui promettait d’être chargé.

Le Festival International de Lurcy-Lévis, qui en est à sa 12e édition, dure une semaine et trouve son temps fort sur le dernier week-end. Organisé en collaboration avec le CIOFF, c’est un des rares festivals internationaux de jeunes en France, et il accueillait cette année, avec Bleuniadur, un groupe français pour la première fois. Il y avait aussi une groupe de Sicile et un groupe de Bombay en Inde. Un groupe colombien, qui étair attendu, n'a malheureusement pas pu avoir ses visas à temps.

Départ à 8h, avec Jean-René au volant. Il nous a fallu récupérer Thibault (qui travaille à Ancenis) près de Tours. Nous sommes arrivés vers 18h.

Dès l’arrivée, vendredi soir, le ton du festival était donné, autour de l’échange et de l’amitié entre les peuples, puisque les organisateurs avaient invité les groupes pour un repas typique animé par les danseurs et les musiciens indiens. 

Samedi, après une animation dans le centre-ville le matin, les danseurs se sont préparés pour leur spectacle. Samedi soir avait lieu, en effet, le spectacle de gala du festival avec la participation de tous les groupes et en présence du maire, du Président de la Communauté de Communes, du conseiller général, du député, et des représentants du CIOFF. Ce spectacle fût d’ailleurs l’occasion d’une cérémonie officielle d’accueil de la part des élus présents. Les danseurs de Bleuniadur se sont vus remettre la médaille de la Ville de Lurcy-Lévis ainsi qu’un plat en porcelaine, peint à la main selon la tradition locale.

Dimanche matin, en compagnie du fondateur Jacques Paris, les plus grands ont visité l’écomusée de la Chavanée, un beau domaine de cinq hectares consacré à la vie rurale et à la batellerie dans l’Allier.

L’après-midi, les danseurs ont présenté leurs chorégraphies pour le spectacle de clôture avant de reprendre la route pour la Bretagne.

 Les jeunes danseurs de Bleuniadur reviennent de ce festival avec des souvenirs pleins la tête, enchantés par la découverte de l’Auvergne, mais aussi par la rencontre avec leurs hôtes de Lurcy-Lévis ainsi que les jeunes des groupes étrangers, Indiens ou Siciliens. Ils ont pu, pendant trois jours, les voir en spectacle mais aussi échanger avec ces jeunes passionnés, comme eux, par la danse traditionnelle et par la scène. Quand la langue ne permettait pas d’échanger, la danse et la musique ont pris le relais.  

Les enfants et les ados de Bleuniadur ont aussi marqué le festival par leurs spectacles. Les organisateurs et le public se sont dits impressionnés par leur fraîcheur, leur énergie et la qualité de leurs prestations. Les responsables de groupes étrangers ne s’y sont pas trompés puisque les danseurs de Bleuniadur ont reçu une invitation pour le Festival des amandiers en Sicile en février 2008 et pour le Festival International de Bombay en Inde.

Un grand merci à tous pour ce beau festival. Le merci est immense pour nos amis de Lurcy, organisateurs, bénévoles et toutes les familles qui nous ont si bien accueillis. A très bientôt.

 

Il y a beaucoup de photos de notre prestation sur le site internet du festival, pour les voir cliquer ici.

Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 11:54

La Bretagne invite l’Auvergne à Saint-Pol-de-Léon.

Bleuniadur présente samedi 26 mai un spectacle avec le groupe auvergnat « LES BOURBONNAIS ». Originaire de Lurcy-Levis dans l’Allier, le groupe tire son nom de celui de sa région. Le Bourbonnais est une province au nord de l’Auvergne, à la limite nord du Massif Central.

 

 

Le groupe a été crée en 2002 et est composé de 25 danseurs et musiciens. Il présentera samedi des danses du répertoire bourbonnais et auvergnat qui retracent la vie de la campagne. Ce sera l’occasion de découvrir la diversité du répertoire de danses d’Auvergne : la bourrée bien sûr, mais aussi d’autres danses moins connues comme « La Guimbarde », « Les Sabots », « Les Tisserands » ou « Les moutons ». La bourrée est la danse la plus connue et a cours dans toutes les régions du Centre, mais tandis qu’elle est vive dans le reste de l’Auvergne, elle a pris en Bourbonnais une décence simple, une allure plus calme. La bourrée bourbonnaise, avec ses mouvements d'avance et de recul, est une danse expressive dans laquelle s’expriment la force et la séduction chez les danseurs. Egalement au programme, « Les bâtons », une danse spectaculaire. Pendant la journée, les bergers allaient faire paître les moutons et le soir, ils se regroupaient pour danser et faire un concours avec leurs bâtons: le plus solide était celui qui restait seul sur la piste. Le concours est d'autant plus dur que la musique s'accélère.

 

On verra sur scène une grande diversité de costumes traditionnels. En Auvergne, les femmes portent une coiffe brodée à volants. Sur cette coiffe s'adapte le fameux « chapeau à deux bonjours », en paille. Il est dit à « deux bonjour » car il est relevé et semble saluer des deux côtés à la fois. Les hommes, quant à eux, portent la « biaude », une blouse noire ou bleu foncé qui pouvait remplacer le gilet, surtout à l’occasion des foires.

 

Les danses se feront au son d’instruments typiques de la région, comme la vielle ou la cornemuse bourbonnaise, qui produit un son très particulier, puisqu’elle possède deux bourdons, dont un qui fait plus d’un mètre.

 

Les Bourbonnais partageront pour l’occasion l’affiche avec les groupes enfants et adolescents de Bleuniadur. Ces derniers présenteront leurs dernières chorégraphie créées cette année, et qui n’ont pas encore été présentées à Saint-Pol-de-Léon, dont une suite de danses de Haute Bretagne, une suite de gavotte et une suite de danses du pays kost ar c’hoat. Les ados de Bleuniadur Gwenn présenteront également pour la première fois « Dir ha tan », la chorégraphie qui leur a permis de se qualifier pour le championnat de France de danse.

     

 

Une belle soirée en perspective, autour de la rencontre et de la découverte du patrimoine et des traditions de la Bretagne et de l’Auvergne avec, sur scène, beaucoup de couleurs, de vivacité, de fraîcheur et d’énergie.

 

La Bretagne invite l’Auvergne

 

Spectacle de musique et danses traditionnelles d’Auvergne avec le groupe « Les Bourbonnais » et la participation de Bleuniadur

 

Samedi 26 mai à 20h30

 

Théâtre Sainte Thérèse à Saint-Pol-de-Léon

 

Entrée : 5€

Gratuit pour les -12 ans.

Billeterie sur place

Renseignements : 06 61 60 07 62 ou 02 98 68 95 70

Repost 0
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 18:34

Une belle série de photos (presque 40), vraiment formidables, réalisée par Patrick Parton lors du spectacle de clôture du festival de Caroline du Nord en juillet 2006. On y voit beaucoup de plans rapprochés, dont des gros plans sur les pieds et les pas de danse.

Photo Patrick Parton

Un très beau souvenir d'une des plus belles soirées du festival. Pour y accéder, cliquer ici, puis sous la photo, cliquer sur "view slideshow". Bonne visite.

Repost 0