Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 19:02

Accompagné de l’ensemble Bleuniadur de St Pol de Léon, des Danserien ar Vro Pourlet du Croisty, et d’un ensemble de trombones de Brest, le Bagad Plougastell vous invite à plonger dans le riche répertoire musical des terroirs de Bretagne mélangeant avec subtilité la douceur des cuivres et la puissance des sonneurs, le tout servant d’écrin à la transe des danseurs. Ce spectacle dont le nom répercute si bien les pas virevoltants des danses traditionnelles, principales inspirations des créations du bagad, s’articule autour des suites musicales des trois dernières années, maintes fois primées, et qui ont valu au bagad de remporter en 2009 le titre de champion de seconde catégorie.
Le bagadig, tout aussi reconnu pour la qualité de ses prestations puisqu’il est champion de 5e catégorie, aura l’honneur d’ouvrir, en compagnie des danseurs ados de Saint-Pol, cette chaude soirée qui se terminera par un fest-noz animé par les sonneurs et chanteurs locaux.
Deuit niverus ! Venez nombreux, Plijadur a vo !

 

Avel Vor - Plougastel : Samedi 31 octobre à 20h30

 

Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 21:50
Les photos d'Hervé Milliard aux Rencontres Nationales FFD à Montluçon le 4 juillet 2009.
"ciel de traîne, Médaille d'Or et mention pour l'univers poétique, catégorie "trio".






    


Pour voir toutes les photos, visiter son site.
Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 19:05

Pascal Autret nous a envoyé de nouvelles photos prise lors du spectacle du 20 septembre. Un grand merci à lui.

        


Pour voir toutes les photos, visiter l'album.
Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 22:21
Les photos d'Hervé Milliard aux Rencontres Nationales FFD à Montluçon, le 3 juillet dernier.



   


Toutes les photos sont sur son site.
Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 10:54
Les photos d'Hervé Milliard prises au festival FFD "Danse, danse, danse et l'enfant" à Montluçon les 30 et 31 mai.




    


   On peut voir toutes les photos sur son site.
Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 10:48
Repost 0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 10:42

Bleuniadur. Deux salles combles

 

Sublime une fois de plus! C'est peu de dire que le public n'a pas été déçu lors des deux représentations de la nouvelle création de Bleuniadur, samedi et dimanche, à Sainte-Thérèse. Il a été enthousiaste et, pour tout dire, bluffé par le grand professionnalisme d'une troupe qui est le meilleur ambassadeur du pays léonard. Impressionnant, grandiose, émouvant aussi de voir tant de talents rassemblés, toutes générations mêlées, depuis les ados de Bleuniadur nevez jusqu'aux adultes confirmés. La création «Al leur nevez», portée par la direction artistique d'Alain Salou, témoigne d'un art consommé et confirme, s'il en avait été besoin, que la formation, bardée de médailles d'or, figure bel et bien au sommet de la hiérarchie chorégraphique.

Festif...

Le thème, celui du battage, emprunte certes à la culture quotidienne d'hier. C'est en dansant qu'on tassait l'argile: jeux, danses et chants ont ainsi revisité l'un des grands moments de la tradition dans les campagnes, quand le moment était venu de «faire une aire neuve». L'entrain des chorégraphes ? et il faut une condition physique solide pour un spectacle de près de 2heures30! ? exprimait le coeur mis alors à l'ouvrage. Engagés par le maître des lieux, les sonneurs invitaient à redoubler d'efforts. Virevoltant et bondissant dans un extraordinaire chassé-croisé de rubans, les danseuses, en solo ou ensemble, ont rappelé combien le travail collectif était aussi une fête. Puissance et majesté du bagad Plougastell, virtuosité des musiciens de Gwelloc'h, grâce et précision des chorégraphes... la soirée était un régal.

... et étourdissant

Ce n'est nullement un hasard si les représentations de Bleuniadur s'inscrivaient dans le cadre des Journées du patrimoine. Le spectacle invitait, en effet, à admirer, outre un répertoire rarement présenté, un ensemble étourdissant de plus de 500 costumes, répliques fidèles d'un art vestimentaire d'autrefois. Somptueux et grisant à en donner la chair de poule. Le ballet a raconté, dans un tourbillon de musique et de danse, un monde émouvant avec son quotidien et ses grandes occasions, sa solidarité et sa joie de vivre. Du grand, du très grand spectacle.

 

Le Télégramme - 24 septembre 2009

Repost 0
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 16:22

Voici les photos de Pascal Autret prises lors du spectacle Al leur Nevez à Saint-Pol-de-Léon, les 19 et 20 septembre.


                   


Plus de photos dans l'album.
Repost 0
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 18:56

Le meilleur exemple que l’on puisse donner de la danse assimilée à une technique de travail est assurément celui de « l’aire neuve ». Il s’agissait en un premier temps de défoncer la vieille aire à battre, d’y déverser des charrettes de terre glaise et des tonnes d’eau, de brasser le tout jusqu’à en faire une boue parfaitement homogène. Ce résultat obtenu on laissait passer quelques semaines. Alors, un peu avant que la boue ne fût tout à fait sèche, le fermier faisait annoncer par le crieur public qu’une « fête de l’aire neuve » (fest al leur nevez) aurait lieu chez lui à telle date. Indépendamment des voisins, parents et amis qu’il avait personnellement invités, il était assuré de voir affluer au jour dit une foule de gens, connus et inconnus, prêts à se dépenser sans compter, pour leur plaisir en même temps que pour son service. Il avait eu soin, bien entendu, de retenir des sonneurs ou chanteurs appréciés pour leur aptitude à faire danser. Il s’était assuré que ses visiteurs trouveraient à se rafraîchir auprès de débits ambulants, attirés par la perspective d’une clientèle si nombreuse. Lui-même, aidé de ses voisins, avait préparé, en pain, crêpes, beurre, lait caillé, cidre, café, eau de vie, de quoi soutenir les forces de ses invités. Quelques auteurs anciens font état d’un défilé d’ouverture assez solennel, binious en tête, autour de l’espace à piétiner. Plus près de nous, la première danse montrait encore une certaine solennité, avec une étiquette propre variable suivant les lieux. Après quoi les danses succédaient aux danses, coupées d’intermèdes de lutte bretonne et de concours divers. Aux premières, les danseurs enfonçaient parfois jusqu’à la cheville. La boue giclait et tachait les costumes de fête. Nul pourtant ne se fût dérobé sans honte au devoir commun, et les vieux, les premiers, tenaient à donner l’exemple. Peu à peu le sol se tassait, devenait ferme, et le plaisir véritable commençait à l’emporter sur la corvée. Le soir, quand s’éloignaient les derniers danseurs, le fermier contemplait son aire rénovée, lisse, plane, élastique et dure, prête à sonner sous les fléaux.

Jean-Michel Guilcher


                                                             Dessin d'Olivier Perrin, 1844
Repost 0
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 18:42

Spectacle de danse et musique de Bretagne avec le Bagad Plougastell et Gwelloc’h

 

Devant la maison du paysan breton s’étend une grande aire plane aménagée pour le battage des céréales. Quand les pluies commençaient à raviner l’argile, quand les graviers se mêlaient au grain, le temps était venu de « faire une aire neuve ». Les sonneurs sont là, engagés par le maître des lieux, pour donner du cœur à l’ouvrage : c’est un travail, mais c’est aussi un plaisir, car c’est en dansant qu’on va tasser l’argile.

Comme chaque année, les danseurs et musiciens de Bleuniadur proposent une nouvelle création, pour faire découvrir de la Bretagne et ses traditions des facettes oubliées ou peu connues, recréant une journée où vont se succéder jeux, chants et danses en ce lieu où le travail rencontre la fête. S’appuyant sur un immense travail de recherche dans le domaine des arts populaires, ce spectacle est l’occasion de découvrir un répertoire rarement présenté, allant des traditions anciennes de Haute et de Basse Bretagne jusqu’à l’expression contemporaine.

Au fil de « Fest al leur nevez », avec plus de 500 costumes, le ballet crée un tourbillon de musique et de danse pour raconter, le temps d’un spectacle, un monde émouvant, avec son quotidien et ses grandes occasions, sa solidarité et sa joie de vivre.

Invité chaque année dans de grands festivals internationaux, seul groupe breton labellisé par le CIOFF-UNESCO, Médaille d’Or aux Rencontres Nationales FFD 2007, 2008 et 2009, Bleuniadur propose un nouveau spectacle, insolite et bondissant, créé dans le cadre du Festival International de Gyöngyös (Hongrie).

 

Samedi 19 septembre 20h30

Dimanche 20 septembre 15h00

Théâtre Sainte-Thérèse - Saint-Pol-de-Léon

 

Tarif : 12€

Réservations : Office du tourisme de Saint-Pol-de-Léon

Tél. 02 98 69 05 69

Repost 0