Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 11:24

Reconnaissance. Bleuniadur, citoyen d'honneur

Le Télégramme - 2 juillet 2012

 

Après Armel Le Cléac'h et Jacques Branellec, c'est à l'Ensemble des Arts et Traditions Populaires Bleuniadur que le maire a décerné, samedi matin, à Sainte-Thérèse, en présence de nombreux invités et élus, le titre de citoyen d'honneur de la ville de Saint-Pol en même temps qu'un trophée créé par le sculpteur Roger Gicquel. Le choix s'est imposé naturellement tant Bleuniadur incarne, avec une exceptionnelle longévité, le meilleur de la ville et du Léon. «35 ans après votre création, il était temps de vous rendre hommage. Le Léon peut se flatter d'avoir deux capitales : l'une historique, Saint-Pol-de-Léon, l'autre artistique, Bleuniadur», a ajouté Nicolas Floch qui avait revêtu, pour l'occasion, un costume traditionnel de Saint-Pol du début du XXe siècle.

Hommage à Alain Salou

Sous l'impulsion d'Alain Salou, «père fondateur» et de Fabrice David, président, la formation s'est taillée une solide notoriété bien au-delà de la région, s'imposant comme des ambassadeurs de la Bretagne, mais également de France puisqu'elle représente régulièrement le pays dans des festivals internationaux sous l'égide du CIOFF, le Comité international des organisateurs de festivals de folklore, en lien étroit avec l'Unesco. Elle a d'ailleurs été le premier groupe français à obtenir le label CIOFF en 2006 et les jeunes danseurs de Bleuniadur Nevez n'ont pas tardé à suivre la voie de leurs aînés puisqu'ils ont été labellisés à leur tour en octobre 2010. Cette reconnaissance internationale a valu au ballet de faire le tour du monde depuis quelques années... «L'un des mérites de Bleuniadur est d'avoir superbement relevé le pari de rendre la culture bretonne bien vivante, notamment auprès des jeunes», a salué le maire, relevant l'impressionnante moisson de titres, de prix, de médailles et d'hermines d'or, de mentions d'excellence glanées au fil des tournées... Très ému, Fabrice David a associé à cet hommage les centaines de danseurs qui se sont succédé depuis la fondation, tous les bénévoles et fait applaudir Alain Salou, directeur artistique, pour ses «qualités de meneur d'homme, sa vision et sa ténacité». «Nous sommes attachés à notre identité léonarde. Saint-Pol est notre terreau». Les groupes enfants, ados et adultes ont offert ensuite au public une demi-heure de spectacle. Superbe forcément !

 

1759392 12484492-acitoyen-20120702-k134zLe maire a remis le diplôme et un trophée à Fabrice David et Alain Salou.


Le Télégramme


Partager cet article

Repost 0

commentaires