Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2005 3 24 /08 /août /2005 00:00

Mercredi 10 août - Au boulot !

 

A 10h45 nous sommes sur la place pour la balance son et le filage sur scène. Trente minutes pour faire les balances et prendre les repères de la scène. Côté musique, le son est excellent. Les sonorisateurs travaillent très vite et très efficacement, identifiant immédiatement la meilleure sonorité des instruments, qui sont très nombreux (binioù, bombarde, tambour, clavier, accordéon, bouzouki). Les musiciens s’entendent bien avec les techniciens et sont très contents du son qui est fait. Côté danse, c’est impressionnant de monter sur cette scène de 210 m2. Il faut s’adapter aux modifications de la chorégraphie, car Alain a décidé de donner la suite de Gouézec et de Saint-Thois, un peu tronquée au début, de manière à rentrer dans le minutage donné par le festival. (6mn par groupe).

 

Juste après le déjeuner, le groupe est accueilli officiellement par le festival. C’est Philippe Beaussant qui nous reçoit et nous souhaite la bienvenue à Confolens au nom du comité d’organisation. Il semble content de ce qu’il a vu lors de la répétition et nous souhaite un bon festival.

De 15h à 18h, nous prenons part à la répétition du gala d’ouverture avec tous les groupes. Le thème du spectacle est « La nuit des saltimbanques ». La mise en scène est inspirée du cirque avec la compagnie les « Tout par terre » qui sont jongleurs et acrobates. Il faut mettre en place l’ouverture et la clôture du spectacle. Il faut inaugurer le festival en invitant le public dans un univers particulier et présenter les groupes qui animeront le festival. L’espace orchestre a été aménagé pour faire une scène de cirque. C’est là que chaque groupe vient se présenter en montrant une posture traditionnelle. Nous empruntons des positionnements à la suite « Dérobée ».

 

A 18h, dès la fin de la répétition, l’équipe de responsables file se changer pour aller à la réception de la mairie de Confolens. Il y a là les élus de la municipalité, mais aussi le maire d’une ville de Corée du Sud, venu accompagner son groupe et découvrir l’organisation du festival pour en organiser un chez lui. Est également présent le Président du CIOFF monde, qui est Hongrois et est un peu philosophe, puisqu’il commence son discours ainsi : « La langue française est comme ma femme : je l’aime énormément, mais ma compréhension en est très limitée. »

 

On procède à l’échange des cadeaux. Un élu municipal remet son cadeau à chaque groupe. Une petite surprise nous attend : c’est Marc, le Breton de la mairie qui nous remet notre cadeau. Il semble très content de l’événement, et le plaisir est partagé.

 

 

Quentin, Fabienne et Fabrice échangent les cadeaux avec Marc

 

Le spectacle commence à 21h30. La Corée, invité d’honneur du festival, ouvre la parade. C’est un beau spectacle, que nous suivons des coulisses où il y a un écran géant avec vidéo projecteur. C’est impressionnant de découvrir les gradins pleins à craquer (4000 spectateurs). C’est l’occasion de découvrir les parties que nous n’avions pas encore vues, notamment le spectacle des « Tout par terre », mais aussi le spectacle des groupes. Les danseurs sont très impatients de monter sur scène et il y a beaucoup d’excitation en coulisses. Chaque groupe qui descend de scène est très applaudi.

 

 

 

 Julie et Fabienne avec deux danseuses d'Afrique du Sud. En arrière-plan, l'écran géant qui diffuse le spectacle en direct.

 

Pour nous aussi, il y a beaucoup d’impatience et de stress avant de monter sur scène. Mais notre prestation se passe bien et le groupe est très soulagé en descendant de scène.

 

Après le spectacle, nous filons pour une animation à la Fontorse avec les Bretons d’Angoulême. Il faut faire de la musique et inviter les spectateurs à danser. Il s’agit de poursuivre l’ambiance de spectacle dans la rue. On rentre ensuite se changer et prendre une douche avant une nuit bien méritée.

 

 

 

Zoom sur : Les musiciens

 

                          Eric, Fabrice et Olivier Beaumin constituent le groupe « Gwelloc’h » (pour visiter leur site, cliquer ici).

 

                  Olivier (tambour), Eric (bombarde) , Fabrice (binioù)

 

 

Ils nous accompagnent sur la plupart de nos sorties et spectacles depuis plusieurs années. Eric joue de la flûte, de la veuze et de la bombarde, Fabrice joue (avec nous, car il a d’autres cordes à son arc) du binioù, de l’accordéon et du bouzouki et Olivier joue du tambour et du clavier. Ils ont vraiment bossé comme des fous pendant le festival. En plus de nous accompagner lors des spectacles et des animations, ils avaient un certain nombre de prestations à assurer seuls (apéro-parc, concert, animations musicales, cabaret, bal, messe), ce qui impliquait de faire le repérage auparavant, de rencontrer les organisateurs, de faire des balances (un des sonorisateurs n’avait jamais vu une bombarde de sa vie. Il a donc fallu 1h30 de balances, un record !!) A chaque fois, il sont vraiment assuré, tant par la quantité (ils n’ont pas rechigné sur le travail), que la qualité. Aidés par un bon son, ils ont donné de belles prestations et ont mis l’ambiance dans les animations. Un grand bravo à eux !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires