Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 09:12

Montluçon (Allier) 3-4-5 juillet 2009

 

La danse est un état de corps et un état d’esprit. Ceux qui ont participé aux Rencontres Nationales le week-end dernier pourront dire qu’elle nous met aussi dans tous nos états. C’est un beau week-end, intense et riche en émotion qu’ont vécu les danseurs et leurs accompagnateurs à Montluçon.



 

A l’issue des sélections départementales et régionales, les ados et le trio avaient gagné leur billet pour Montluçon où ont déjà eu lieu plusieurs fois les Rencontres. Le Centre Athanor nous a déjà porté chance : de l’Or en 2001 en duo (voir la vidéo), du Bronze en 2006 en solo (voir la vidéo) et de l’Or en 2007 pour les ados. Certains d’entre nous connaissent bien les lieux, dont Nicolas, qui a plusieurs fois assuré la technique dans la grande salle.

 


Départ vendredi soir. Le car a fait un arrêt à Concarneau pour prendre à son bord les danseuses et danseurs de Jy-danse, qualifiés, eux aussi pour la finale nationale. Nous avons roulé toute la nuit pour arriver sur place vendredi matin. Le temps de prendre un petit déjeuner, et on enchaîne sur les répétitions. D’abord les ados sur la grande scène, puis le trio dans la petite salle. Repérage de l’espace, dernière mise au point en fonction de la scène, lumières, essai en musique. Les danseurs cherchent leurs repères et, comme à chaque fois, le temps, limité car il faut faire passer tous les groupes dans un seul week-end, passe trop vite.



 

Comme on ne dort pas toujours très bien dans le car, l’après-midi a été consacré au repos, avec une sieste réparatrice. De toute façon, il fait trop chaud pour bouger.

Puis nous allons voir le début du concours ados à 18h avant d’aller manger pour être prêts à 21h. Nos ados présentent « Grande Marée » dans la deuxième partie. Carole et Myriam, qui étaient nos guides au festival de Gannat l’an dernier, ont fait le déplacement pour voir le spectacle et passer du temps avec le groupe. On ne s’était pas vu depuis un an.

 

Quand le spectacle est terminé, ce n’est pas facile de faire retomber la tension pour aller se coucher. Il fait encore très chaud dans les chambres.

 

Le samedi matin, nous allons voir les solos. Ils sont très nombreux cette année, et il y a des prestations intéressantes.

 

A midi, les accompagnatrices ont préparé un grand pique-nique que l’on mange à l’ombre d’un arbre, à la recherche d’un peu de fraîcheur.

 

A 14h, c’est le début du concours trio. Dès 13h, Audrey, Anthony et Alexia sont en salle d’échauffement pour se préparer et se mettre en condition avant d’entrer en scène. Ils passent en troisième position, mais doivent s’appliquer à rester concentrés car le concours commence avec 25 mn de retard. Le concours solo du matin s’est terminé plus tard que prévu.

 

La salle Epsilon est pleine à craquer et plusieurs spectateurs restent dehors. L’espace est un peu petit pour donner du relief à la pièce, mais comme l’a dit un spécialiste, il y a une proximité qui favorise l’intensité. C’est bien ce qui se passe, et les trois danseurs donnent « ciel de traîne » avec beaucoup d’émotion.

 

Le reste de l’après-midi et la soirée nous permettent de voir les concours « duo » et « jeunes adultes » avant d’aller se coucher dans l’attente des résultats.

 

Ils sont donnés le dimanche matin et tout le monde se retrouve à 10h30 dans la grande salle du Centre Athanor. Dans une salle pleine comme un œuf, tout le monde attend, dans une ambiance joyeuse, mais un peu crispée.

Il y a, comme chaque année, un spectacle avant l’annonce des résultats. Cette fois, c’est un quatuor qui raconte, deux couples qui se rencontrent en danse dans un jardin, sur la musique de West Side Story.


 


Après un mot de la Présidente du jury, Patricia Greenwood, le présentateur donne les résultats, en commençant par les solos.

L’ordre dans lequel sont donnés les résultats fait monter la tension. Le présentateur annonce d’abord les chorégraphies qui obtiennent le niveau national, puis les médailles de Bronze, d’Argent et enfin la médaille d’Or.

Après les solos, ce sont les duos, puis vient le tour des trios. Nous sommes regroupés autour d’Audrey, Anthony et Alexia pour entendre les résultats. On annonce les groupes de niveau national, et notre trio n’est pas dedans. Cela veut dire qu’il a une médaille. Le présentateur annonce la médaille de bronze et ce n’est pas nous. Il reste la médaille d’argent et la médaille d’or et deux chorégraphies n’ont pas encore été annoncées. Cela va donc se jouer entre « Le bocal », une pièce de hip-hop et « ciel de traîne ». La tension est à son comble. Le présentateur donne le résultat : Médaille d’argent pour « Le bocal ». C’est notre trio qui remporte l’or ! La pression retombe, entre joie et larmes de bonheur. Anthony, jamais avare de second degré dans ces moments-là, rappelle qu’il n’y a peut-être pas de médaille d’or. C’est vrai que c’est déjà arrivé. Mais non, la médaille d’or, avec une « mention pour l’univers poétique », est attribuée à « ciel de traîne ». C’est la Présidente du jury qui nous remet la médaille et nous félicite.



 

Un peu plus tard vient le tour des ados qui obtiennent le niveau national, tout comme les ados de Jy danse. Laurent obtient une médaille d’argent très méritée pour son solo.

voir le solo de Laurent
 

Les résultats s’achèvent et, avec eux, les rencontres nationales 2009. Il est temps pour nous de faire un rapide pique-nique et de remonter dans le car. La route est longue pour rentrer en Bretagne. Tout le monde est heureux d’avoir dansé, participé, vibré, assisté à autant de spectacles divers, intrigants, émouvants, fragiles ou exaltants. Le tout dans une belle ambiance qui a fait de ces trois jours un beau week-end, pas reposant, mais passionnant et qui laissera de beaux souvenirs.


voir l'album photos
 

Un grand bravo à tous pour vos prestations, pour les émotions et la joie que vous nous avez données. Une pensée particulière pour Gauthier qui a participé à la création de « ciel de traîne » et a défendu la chorégraphie aux rencontres départementales. Une partie de la médaille d’Or lui revient.

Ce fût un très beau week-end grâce à la participation de tous, facilité par la présence et le travail des accompagnatrices : Viviane, Emmanuelle et Rachel. Merci aussi à Fabien et Nicolas d’avoir fait le déplacement pour nous soutenir.

Merci à Jean et Agnès qui, lors des relectures, ont su partager leur regard et leur expérience et ont prodigué conseils et propositions.

Merci aussi à deux absents des Rencontres, Alain, notre directeur artistique et Annie, Présidente du comité régional de danse, pour leur soutien sans faille et leurs encouragements.

Partager cet article

Repost 0

commentaires