Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 20:51

Le groupe adolescent de Bleuniadur et la formation jeune du Bagad Plougastell étaient, le week-end dernier, les invités d'honneur du défilé National de la Saint David à Cardiff, capitale du Pays de Galles.

Trois jours de découverte et de spectacle étaient au menu de ces 30 jeunes musiciens et danseurs de haut niveau.

Leurs guides, Gareth Westacot (co-créateur du défilé) et Liliane Madec-Owen, avaient concocté un programme varié et de très haute tenu. Tous deux férus artisans du rapprochement Bretagne-Pays de Galles, c’est par une journée dédiée à la rencontre de l’autre qu’ils avaient logiquement choisi de commencer les festivités.

C’est au collège Ysgol Gyfyn Plasmawr de Cardiff, où l’enseignement est entièrement dispensé en gallois, comme pour 20% des jeunes Gallois, que fut organisé un premier exercice de découverte mutuelle de l’univers culturel et artistique de chacun.

Pour briser les pudeurs et les timidités, les jeunes ont d'abord présenté leurs talents (danse et musique pour les bretons, musique et chant pour les gallois). Puis, par petits groupes, en ateliers, chacun présenta son instrument ou son art aux autres. Les Gallois purent s’initier à la bombarde, à la cornemuse, ou bien encore tenter d’apprivoiser quelques pas de gavotte. Les Bretons, eux, pouvaient s’essayer à la harpe celtique ou regretter de ne pas maîtriser le chant comme leurs hôtes. Après quelques échanges de remerciements chaleureux et sincères, un repos et un quartier-libre dans le centre ville de la capitale galloise vinrent à point nommé pour permettre aux jeunes Finistériens de recouvrer des forces pour être en mesure de soutenir vigoureusement l’équipe de France de rugby qui s’opposait à l’équipe nationale du Pays de Galles, vendredi soir dernier. C’est devant un écran géant, en donnant fortement de la voix, et en compagnie de supporters gallois non moins motivés (et bien plus nombreux évidemment) qu’ils assistèrent, dans une ambiance de convivialité exceptionnelle, à la victoire des bleus.    

Le lendemain matin, et après une si haletante soirée, le calme du parc du Musée National de la Vie Galloise « Museum of Welsh Life » à St-Fagans fût fortement apprécié de tous. Chacun put retrouver dans la présentation d’habitations traditionnelles remontées et regroupées là, dans ce qui est aussi un centre de recherches universitaires, des objets ou des savoir-vivre connus également en Bretagne aux époques correspondantes. Comme il se devait, les jeunes de Bleuniadur Gwenn se sont longuement arrêtés devant la collection de costumes et le Bagadig Plougastell devant les étranges instruments de musique présentés. Dans l’après-midi, le spectacle reprit ses droits. C’est en plein-air, dans le parc du musée et en présence de Madame Claude-Annik Deburaux-Rapport, Consule honoraire de France à Cardiff que nos jeunes ambassadeurs se sont produits devant visiteurs et autorités de la culture galloise. Visiblement fière, ravie et bluffée par la qualité de la prestation, madame la Consule  décidera alors de nous accompagner tout au long du Défilé du lendemain. Le soir, devant un public enthousiaste, le bagadig et l’ensemble de danseurs présentaient de nouveau leur spectacle, au Centre Culturel « Muni » de Pontypridd, à 20 km de Cardiff.



Dimanche fut la grande journée de ce voyage, mais aussi celle de tous les honneurs. Les jeunes Bretons se rendirent tout d’abord à la réception organisée pour la Saint David, fête nationale galloise, dans le prestigieux Hôtel de Ville de Cardiff. Ils y furent personnellement accueillis par le Lord Mayor (le maire) de la ville, madame Cllr Kate Lloyd. Celle-ci, tout en habit d’apparat aux couleurs or et noir, ne manqua pas d’impressionner les plus jeunes danseuses du groupe.

Les choses sérieuses continuèrent avec la participation, en invité d’honneur, au grand Défilé National de la Saint David à travers les grandes artères de la ville.

Les musiciens du Bagadig Plougastell et les danseurs de Bleuniadur Gwenn ont assuré l’animation tout au long d’un parcours qui les guida jusqu’au « Senedd », le parlement du Pays de Galles. Devant les marches de ce superbe bâtiment construit par Richard Rogers, l’architecte du Centre Georges Pompidou, une foule nombreuse put profiter d’une dernière prestation de l’ensemble breton. Après les avoir longuement et chaleureusement applaudi, le public gallois est venu les remercier et leur poser toutes sortes de questions. Là encore, un véritable moment d’échange.

Après avoir expérimenté la convivialité et la chaleur des Gallois, après avoir révisé les liens historiques, mais d’abord vivants, qui unissent la Bretagne au Pays de Galles, et surtout après 3 journées d’une telle intensité, il est certain qu’il y a désormais 30 jeunes Bretons pour qui la distance entre les côtes de Galles et celles du Léon s’est sérieusement raccourcie.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires